• Besancenot : le choix des anonymes

    Accueil

    "Je suis prêt, dès à présent, à m’investir à 100 % pour que notre parti, le NPA, puisse effectivement se présenter à la prochaine présidentielle et à épauler de mon mieux notre candidat(e) durant la campagne."

    Olivier Besancenot

    Dont acte. Olivier Besancenot ne sera pas candidat à la présidentielle mais le NPA doit présenter un candidat pour que les "anonymes", entendons, les non politiciens,  fassent entendre la voix du parti cet "outil collectif et hétéroclite". Peut-être, Olivier Besancenot a-t-il déjà une petite idée de l'anonyme plus anonyme que les autres qui saura porter plus haut encore les propositions de son parti, mais pour quel résultat ? De deux choses ou l'une, ou bien Olivier Besancenot pense que l'élection d'un candidat non libéral, non social-libéral, non productiviste est un grand pas allant dans la même direction que les luttes émancipatrices ou bien il ne le pense pas. Je ne peux pas répondre à cette question à sa place. Pour ma part, si mon choix se porte aux présidentielles sur la personne de J-L Mélenchon comme représentant d'un Front de gauche que je rêve de voir élargi comme l'est celui de "Limousin terre de gauche", je n'aurai aucun problème de conscience, sachant que je suis membre du Parti de Gauche, à appeler à voter pour un(e) candidat(e) du Parti communiste aux élections législatives, car le député sortant dont le travail et l'efficacité ne sont plus à démontrer est membre de ce parti, et un suppléant qui serait membre du NPA ou de la FASE si ces organisations (et d'autres aussi) faisaient le choix du Front de Gauche. Mon avis est qu'il faut réélire les sortants et là où le Front de gauche partirait à la conquête de nouvelles circonscriptions ne pas hésiter à présenter des candidats qui précisément représenteraient les différentes sensibilités sur la base d'un programme également accepté par tous. J'ai la conviction que l'ensemble des forces politiques de l'autre gauche acquerrait un poids dont le bénéfice social pour l'ensemble des travailleurs et des laissés-pour-compte bousculerait la désespérance qui gangrène tous les anonymes. Et dire cela, ce n'est pas mettre l'étouffoir sur les luttes sociales qui n'attendent pas les échéances électorales pour combattre les effets néfastes de la politique dévastatrice qui sévit en France et en Europe.

    Daniel Mérino


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :