• Censurons ce gouvernement

    Pour la 2ème fois en quelques semaines le gouvernement vient de décider de recourir à l’article 49 alinéa 3 de la constitution au sujet de la loi Travail. Après avoir cherché à déligitimer les mobilisations de rue, il a décidé de baillonner le parlement en refusant dès le début tout vote d’amendement.

    Il s’agit d’un aveu d’échec : ce gouvernement n’a plus de majorité pour faire passer ses lois de casse sociale. Il n’a donc plus de légitimité politique.

    Il s’agit d’une forfaiture démocratique puisque le 49-3 n’est rien d’autre que le contournement brutal des élu-e-s du peuple.

    Il s’agit d’un suicide politique car nul ne pardonnera à ce gouvernement et à François Hollande ce prix à payer pour obéir aux ordres de Bruxelles et Berlin en échange d’un assouplissement budgétaire.

    Il s’agit d’une dérive supplémentaire de la monarchie présidentielle de plus en plus autoritaire qu’est la 5ème République. Une 5ème avec laquelle nous comptons en finir si demain nous gouvernons la France en convoquant une constituante.

    Il s’agit de l’ultime possibilité offerte aux parlementaires opposants de gauche à la loi travail de dire leur refus de cette politique de droite : le PG leur demande donc de voter la motion de censure.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :