• DSK : Faire preuve de responsabilité dans le traitement de cette affaire grave

    La nature et la gravité des faits en cause devraient inciter tous les responsables politiques et tous les médias à la plus grande responsabilité dans le traitement de cette affaire.

    Il en est ainsi de la présomption d'innocence et du respect dû à chacun des deux protagonistes. Par ailleurs, la notoriété de l'un d'eux ne peut servir à banaliser le viol, à alimenter la surenchère médiatique ou à entraver le cours de la justice.

    En France, 25 000 femmes sont violées chaque année. Le viol est un crime qui ne peut, sous aucun prétexte, être minimisé sous peine d'empêcher les victimes de se reconstruire.

    Laurence Cohen, Responsable  de la commission « Droits des femmes/féminisme » au PCF


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :