• L'effet 10 %

    Prenez_le_pouvoir

    Le processus devient récurrent. A chaque fois que le Front de Gauche grimpe dans les sondages, ses arguments progressent dans la campagne. Le candidat socialiste en est le thermomètre fidèle. Le Front de Gauche dépasse 7% en janvier ? Le candidat socialiste s'en prend de façon inédite à la finance. A 9 % voilà que François Hollande reprend, en l'édulcorant certes mais c'est un début, notre proposition de taxer les hauts revenus.

    Mardi, Jean-Luc Mélenchon passe la barre des 10 % et cette fois Pierre Moscovici, directeur de campagne de Hollande, promet des "changements de fond du traité européen" comportant "l'octroi à la banque centrale européenne un rôle de prêteur"..."en dernier ressort".

    Mieux vaut tard que jamais, le parti socialiste rejoint ainsi timidement la position défendue en premier par Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche. Dès le premier plan de rigueur imposé à la Grèce en 2010, le Front de Gauche demandait en effet que la BCE prête directement aux Etats victimes de la spéculation à 1% comme elle le fait aux banques. Au prochain point gagné par le Front de Gauche dans les sondages, François Hollande n'aura plus qu'à s'engager sur un référendum sur le Traité Sarkozy-Merkel.

    Eric Coquerel,
    secrétaire national du PG et conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :