• Si jo l'estiro fort per aquí i tu l'estires fort per allà, segur que tomba, tomba, tomba... (Llach)

    Communiqué du 11 mai 2016

    La lutte continue ! Valls n’a pas gagné ! 56 députés de gauche pour la censure + 234 députés de droite = 290. Il en faut 288 pour adopter la motion de censure demain jeudi. Députés, prenez vos responsabilités : bloquez la Loi El Khomri ! Voter la censure du gouvernement est la seule manière de refuser cette loi dans ce régime de la 5e République une fois l’article 49.3 de la Constitution utilisé par le gouvernement. Et sinon, la bataille continue au Parlement. Même si cette motion de censure est repoussée, le texte peut être de nouveau l’objet de la censure. Car le circuit parlementaire n’est pas fini. La loi va passer devant le Sénat le 14 juin. Puis elle devra revenir en nouvelle lecture, puis en lecture définitive devant l’Assemblée nationale. Pour la loi Macron, le gouvernement avait usé les trois fois de l’article 49.3 et la droite avait déposé une motion de censure seulement les deux premières. Le prochain 49-3 sera donc sans doute dégainé de nouveau fin juin. Sauf bien sûr si Valls tombe avant. Continuons la pression sur les députés. Un par un dans chaque département ! Encourageons les 56 qui ont signé la motion de censure de la gauche à l’Assemblée pour qu’ils trouvent les deux signatures qui ont manqué cette fois-ci. Continuons la mobilisation sous toutes ses formes. Comme ont commencé à le faire les membres de Nuit Debout, du PG, du NPA et de la Jeunesse Communiste et des élus de ces partis hier soir devant l’Assemblée ! Mais aussi en répondant a l’appel des syndicats !

    Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires-UNEF-FIDL-UNL appellent à l’action demain jeudi 12 mai. La manifestation parisienne partira à 14h de Denfert-Rochereau pour aller vers l’Assemblée : elle y arrivera au moment du vote de la motion de censure. Les syndicats appellent aussi à la grève et à des manifestations la semaine prochaine, mardi 17 et jeudi 19 mai. Les routiers sont aussi appelés à une grève reconductible contre cette loi à partir de lundi 16 mai au soir et les cheminots pourraient en faire autant dans les jours qui suivent. Et les syndicats « n’écartent aucun type d’initiative pour les semaines à venir, y compris une manifestation nationale ». Non décidément, Valls n’a pas gagné ! La lutte continue !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :