• Tunisie :PS / Ennahda : l’inacceptable rencontre

    J’apprends avec stupéfaction qu’une mission parlementaire française dirigée par le PS a rencontré hier officiellement Rached Ghannouchi à Tunis dans le bureau de ce dernier.
    Je déplore le soutien ainsi apporté à un parti d’extrême droite religieuse dont le chef n’a aucune fonction officielle dans les institutions tunisiennes.

    Cette visite faite en accord avec les autorités françaises est un coup de poignard dans le dos des démocrates tunisiens.
    C’est une faute politique de s’afficher ainsi aux côtés de M. Ghannouchi au siège du parti Ennahda, en plein tumulte institutionnel où ce parti d’extrême droite essaie de renforcer son emprise.

    Sans doute cette rencontre a-t-elle pour sens de légitimer l’action du parti ami du PS, Ettakatol, qui gouverne avec Ennahda. On mesure dorénavant toute l’hypocrisie des déclarations de Manuel Valls sur le "fascisme islamique" en Tunisie. Et la totale incompréhension par le PS du sens de la révolution citoyenne tunisienne.

    Jean-Luc Mélenchon.

    Vendredi 15 Février 2013

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :